Bienvenue dans la communauté du
 Sénégal

La Gastronomie Sénégalaise


La gastronomie sénégalaise est aussi diversifiée selon les régions où l’on se trouve au Sénégal. Chaque région a sa spécialité; toutefois, la majorité des plats sont consommés indistinctement partout au Sénégal. On y trouve :

Le riz wolof, aussi appelé bèneu tchin, en wolof, ou riz gras, est un plat populaire en Afrique de l'Ouest d'origine sénégalaise. Il est composé de riz, tomates, sauce tomate, oignons, piment et sel, ainsi que d'autres ingrédients facultatifs, comme des légumes, de la viande ou des épices.

Le Thiep bou dien (ou Tchiéboudienne) qui signifie le riz au poisson, est le plat national du Sénégal, qui a été inventé à Saint-Louis par Penda Mbaye, une grande cuisinière du 19ième siècle. C'est et une préparation à base de poisson frais, de poisson séché, de yet (mollusque faisandé au goût prononcé) et de riz (riz wolof), cuits avec des légumes (manioc, citrouille, chou, carotte, navet, aubergine...), du persil, de la purée de tomate, des piments, de l'ail et des oignons

Le mulet farci à la saint-louisienne est une spécialité de Saint-Louis. C'est une recette élaborée, réservée aux grandes occasions.

Le caldou (ou kaldou) est une recette casamançaise. Le poisson y est accommodé avec de l'huile de palme, des légumes et du riz. Une sauce aux citrons verts l'accompagne généralement.

Le Yassa de poulet
est également un plat originaire de Casamance. Le poulet, coupé en morceaux, est d'abord mariné (traditionnellement pendant toute une nuit) avec des oignons, du jus de plusieurs citrons verts complété par autant de vinaigre et d'huile d'arachide, puis grillé au feu de bois et enfin cuit doucement dans sa marinade. On l'accompagne de riz blanc, si possible du riz diola.

Le bassi salté (ou céré bassi salté), une recette élaborée venue du Sine-Saloum (région de Fatick et Kaolack se prépare tout particulièrement à l'occasion de la Tamkharit, le jour de l'an musulman. C'est un couscous de mil des grands jours qui nécessite de nombreux ingrédients : petites boulettes de viande de mouton appelées "diaguas", pommes de terres, patates douces, haricots blancs, choux, carottes, mais aussi raisins secs, voire dattes, sans oublier la sauce tomate à la viande et/ou au poulet

Le maffé est originaire du Mali mais réadapté à la gastronomie sénégalaise. C'est un plat à base de viande (bœuf, mouton ou poulet), servi avec du riz, des légumes (pommes de terres, carottes, patates douces...) et une sauce onctueuse à la pâte d'arachide qui lui donne une saveur particulière. Le riz est parfois remplacé par du niébé, les haricots locaux dans le Sud et dans l'Est.

La soupe candia (ou soupou kandja) se prépare avec du riz, du poisson séché et du yet (mollusque séché), des fruits de mer, du poisson fumé, parfois de la viande accompagnés d'une sauce à base de gombos et d'huile de palme.

Le domoda est un plat originaire du Sénégal oriental préparé avec du riz accompagné d'une sauce vinaigrée à la tomate et à la farine. Elle est accompagnée de légumes et il en existe trois variantes : domoda à la viande, poisson, boulettes.

Le lakhou bissap ou ngourbane chez les sérères est un plat assez rustique du Centre et de l'Ouest, en pays Wolof et Sérère. Il est fait à base de semoule de mil, appelée "sankkhal" de viande parfois, de poisson séché, d'oseille, de tamarin etc. Il a la consistance d'un potage.
 

Copyright © 2008-2017 [www.AfroCulture.ca]. Tous droits réservés. Création du Site: www.J3BWeb.com
XHTML Valide - CSS Valide